Les métiers d'art : l'INMA vous informe

Mosaïste, plumassier, décorateur de théâtre, dentellière, graveur, ébéniste... Les métiers d'art vous font rêver ?

L'Institut national des Métiers d'Art (INMA) est incontournable pour vous informer, trouver une formation, rencontrer des professionnels... Explications de Marie-Hélène Frémont, directrice générale de l'Institut.

Quels services propose l'INMA aux personnes intéressées par les métiers d'art ?

Marie-Hélène Frémont : "Les missions de l'INMA (1) sont multiples, avec un dénominateur commun : l'information et la promotion des 217 métiers d'art auprès des professionnels et du grand public.  Concrètement, il s'agit de proposer une expertise sur les métiers d'art et leur savoir-faire, de favoriser la formation et l'accès à l'emploi par l'information, l'expérimentation, l'aide à la transmission et la prospection. Tout le monde peut venir s'informer dans notre centre de ressources situé à Paris (2) et dédié à l'actualité des métiers d'art.  Plus de 1 500 personnes sont passées en 2010 pour découvrir notre fonds, très riche et varié : ouvrages, périodiques, dossiers et films documentaires, annuaires spécialisés, photographies? Un ensemble qui compte près de 6 000 références dans les domaines de la mode et du textile, des arts graphiques, de la céramique et du verre, de la décoration et de l'ameublement, de la restauration et du patrimoine, des arts traditionnels et populaires, des arts du spectacle?  Parmi les actions de promotion que nous menons, outre les Journées des Métiers d'Art, tous les deux ans, on peut noter la publication de l'Annuaire Officiel des Métiers d'Art de France, la remise du Prix Avenir Métiers d'Art à des jeunes, récompensés pour leurs travaux, les collaborations internationales ou encore l'inventaire des savoir-faire rares pour l'UNESCO."

Comment peuvent s'informer les personnes habitant en province ?

M.-H. F. : "Les personnes qui ne peuvent se déplacer au centre de ressources peuvent visiter le site Internet de l'INMA (3). Elles y trouveront une abondante documentation sur les métiers, grâce à des fiches téléchargeables en ligne, sur les formations en France et en Europe, mais aussi sur la création d'entreprise, les statuts ou les concours. Elles pourront consulter l'annuaire officiel des métiers d'art de France. Il est possible de formuler une demande d'information par mail au centre de ressources (en 2010, il a répondu à 1 260 demandes). Les salons des Métiers d'art, les journées Portes Ouvertes dans les ateliers ou les Journées des Métiers d'Art sont autant de lieux privilégiés pour rencontrer les professionnels."

Quel est l'avenir des métiers d'art ?

M.-H. F. : "Au-delà des difficultés liées à la crise économique, les métiers d'art recrutent sur de petits flux. Certains secteurs, comme les métiers liés à l'architecture, n'ont pas cessé d'embaucher. D'autres, comme la bijouterie-joaillerie, ont beaucoup souffert de la concurrence étrangère. Mais depuis trois ans, nous voyons arriver de plus en plus de personnes qui s'orientent vers les métiers d'art après une reconversion professionnelle. C'est une nouvelle génération qui conjugue le haut savoir-faire technique, la créativité, la culture générale, la capacité d'innovation et des qualités de gestion.  Ils ont tous les atouts pour réussir dans des métiers qui ont une forte valeur ajoutée car rarement délocalisables. Il est important de souligner que les métiers d'art sont des métiers de passion. Tous les professionnels le disent : la motivation et l'investissement personnel sont les premiers critères de réussite."   1. En juin 2010, la SEMA (Société d'encouragement aux Métiers d'art) est devenue l'Institut national des Métiers d'art, placé désormais sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication.   2. Viaduc des Arts : 23, avenue Daumesnil, 75012 Paris. Accès libre et gratuit du mardi au vendredi de 14h à 17h.   3. Le site de l'INMA

En savoir plus

- Journées des métiers d'art
Vous êtes à nouveau en ligne