Humanitaire : où se former ?

Partir, s'engager, cela ne s'improvise pas. Préparez-vous grâce à des formations bien spécifiques.

Quelle formation pour travailler dans l'humanitaire ?

Choisir son centre de formation

Des organismes privés ou publics, assez sélectifs, mettent en place des formations spécifiques sur l'humanitaire ou sur des problématiques particulières des pays en développement.L'institut Bioforce à Venissieux (69) propose à des bacheliers des formations métiers (logisticien, administrateur, technicien en eau et sanitaire) homologuées niveau Bac+2, et des formations outils (gestion de projet, préparation aux engagements humanitaires) pour des personnes déjà impliquées dans la solidarité internationale (rubrique formations). Les diplômes de logisticien et d'administrateurs sont aussi accessible par la VAE.L'Ifaid (Institut de formation et d'appui aux initiatives de développement) à Bordeaux délivre pour des Bac+2 le diplôme de "Coordinateur de programme de développement" (rubrique Formation), certifié par l'Etat, accessible par concours, en formation continue et en VAE.L'Ecole internationale de commerce et de développement (EICD 3 A) à Lyon forme en quatre ans après le bac des pros du développement et de l'action humanitaire.L'Ipris (Institut privé de relations internationales et stratégiques), près de Lyon, forme au diplôme privé d'études supérieures "Les métiers de l'humanitaire ", de niveau Bac+5, en partenariat avec l'institut de formation Bioforce et l'association Action Contre la Faim. 282 heures d'enseignement. 4 500 euros.L'Université Paris XII Val de Marne à Créteil prépare à l'obtention du Master "Administration et échanges internationale mention gestion de l'humanitaire", accessible aux titulaires d'une licence d'AEI, en droit, économie ou gestion, aux diplômés d'institut de sciences politiques ou d'écoles decommerce.L'IUT de Besançon propose une licence professionnelle "Conduite de projets internationaux en co-développement" accessibles aux titulaires d'un BTS, d'un DUT, d'un Deug ou d'un Deust. Egalement possible en VAE.La plateforme d'insertion humanitaire coopération à Romans sur Isère (26) propose une préqualification aux métiers de l'humanitaire pour les moins de 26 ans. Objectif : former une équipe opérationelle mobilisable dans les 72 heures pour soutenir l'installation logistique d'un camp de première nécessité.

Quelques astuces pour une formation dans l'humanitaire

Très populaire en phase de recrutement, la formation de logisticien dans l'humanitaire, accessible entre autre par un BTS ou un DUT Logistique. Consultez les écoles et les universités qui préparent à ce métier en allant sur le site de l'Onisep (rubrique Les métiers, recherche par ordre alphabétique).

Au retour, l'institut Bioforce à Venissieux (69) propose aux volontaires expatriés de les aider à valoriser leur parcours et à se positionner sur le marché du travail, à travers par exemples d'entretiens individuels d'accompagnement.

Vous êtes à nouveau en ligne