Emploi : soudeur, un métier très recherché

Des centaines de milliers d'offres d'emplois ne trouvent pas de preneurs. Pourtant, le secteur propose de nombreuses perspectives et des salaires attractifs.

Il n'a jamais connu le chômage, la précarité ou la peur du lendemain. Joffrey Perrine est soudeur, l'un des dix métiers les plus recherchés en France. "Toutes les semaines, des gens me démarchent", avoue-t-il. À 30 ans, il gagne plus de 4 000 euros net par mois et a déjà travaillé sur des sous-marins ou des centrales nucléaires. "Je ne connaîtrais jamais la pénurie de travail",admet le jeune homme. Son savoir-faire presque artisanal est irremplaçable par une machine, mais le métier n'attire pas.

4 000 postes disponibles

Sur le site de Pôle Emploi, plus de 4 000 postes de soudeurs sont disponibles. Les centres de formation constatent eux aussi la pénurie de candidats. Le manque de vocation viendrait de la fausse image que véhicule le métier, explique Myriam Boubram, soudeuse et formatrice. Pour attirer, les centres de formation et Pôle Emploi organisent régulièrement des ateliers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne