Ouvrir son restaurant : l'étude de faisabilité

L'étude de faisabilité est la première étape de la création d'un restaurant. Elle vise à s'assurer que le projet soit économiquement et techniquement viable.

Avant de lancer son activité, il s'agit d'étudier tous les aspects de la création d'une entreprise : concurrence, type d'activité, prévision de chiffres d'affaires, scenarii financiers envisageables? L'étude de faisabilité, à réaliser avant d'ouvrir son restaurant, va compiler ces différents renseignements pour proposer des objectifs chiffrés bien définis et réalistes.

Pourquoi faut-il faire une étude de faisabilité pour ouvrir son restaurant ?

Les formalités pour ouvrir un restaurant sont sensiblement les mêmes que pour créer une entreprise. La première étape du projet consiste donc à établir une étude de faisabilité. La méthodologie de ce type d'étude est très classique et répond à des règles fixes que nous traiterons dans le point suivant. Le but d'une étude de faisabilité est de déterminer si un projet, comme l'ouverture d'un restaurant, est viable, tant d'un point de vue économique que pratique. Ainsi, on va chercher à définir au plus près l'environnement d'installation, les différents scénarii possibles concernant le financement, les contraintes techniques et observer des exemples d'entreprises créées, la concurrence, en analysant leurs points forts et leurs points faibles. L'idée d'une étude de faisabilité est de définir le projet le plus précisément possible, en toute honnêteté.

Une étude de faisabilité sera demandée, pour l'ouverture d'un restaurant, par les investisseurs éventuels, banques ou compagnies privées. Ces dernières auront alors le choix entre valider le projet, demander des compléments, voire des démarches supplémentaires ou des modifications, ou le refuser. Une étude de faisabilité a pour but premier de convaincre, mais elle doit être réaliste et bien argumentée pour être efficace. Pour juger de la viabilité du projet, on se base généralement sur la méthode SMART qui indique que le projet doit posséder des objectifs chiffrés qui soient mesurables, atteignables, réalistes et définis dans le temps. 

Que doit contenir l'étude de faisabilité préalable à l'ouverture de son restaurant ?

Une étude de faisabilité est constituée sous la forme d'un dossier dont la méthodologie contiendra les éléments suivants :

  • Étude technique : Dans cette partie, on s'attachera à définir le plus précisément possible le type de projet : genre du restaurant (gastronomique, brasserie, fast-food, etc.), style proposé, locaux visés, cadre géographique?
  • Étude commerciale : Il s'agira ici d'indiquer des exemples de situations commerciales comparables à celle du projet initial. Quels sont les restaurants qui pourraient concurrencer le vôtre ? Quelle est la clientèle visée ? Comment se porte le marché de la restauration dans la ville où le quartier où sera implanté le restaurant ?
  • Étude économique : Comme son nom l'indique, cette partie indiquera le financement du projet. Il est nécessaire de lister précisément toutes les dépenses envisagées. Dans l'idéal, l'étude de faisabilité prévoira plusieurs scénarii en essayant de répondre à toutes les éventualités.
  • Étude juridique : Ce chapitre devra reprendre toutes les normes législatives concernant le restaurant et son directeur, et prouver que le projet respecte chacune d'entre elles. Dans le cas d'un restaurant, l'étude de faisabilité devra mentionner les règles d'hygiène et de salubrité, l'obtention de la licence auprès de la préfecture, les aménagements nécessaires pour les lieux publics et l'accès aux personnes handicapées.

Organisation : C'est la partie la plus concrète de l'étude de faisabilité. Elle doit présenter un calendrier reprenant les différentes étapes du projet et un budget concret. 

Vous êtes à nouveau en ligne