Dans l’Hérault, les déchets plastiques des rivières transformés en lunettes design

Que faire des déchets plastiques qui polluent nos rivières et nos fleuves ? Dans l’Hérault, un jeune entrepreneur, à la fibre écolo, les transforme en montures de lunettes. #IlsOntLaSolution

Du mobilier de jardin, des chaises, des tables… recyclés en lunettes de soleil. Il fallait y penser. C’est un ingénieur en chimie qui a eu cette ingénieuse idée. Quentin Passet récupère sa matière première dans les rivières de l’Hérault. "J’ai ramené 600 kg à l’atelier", déplore le jeune entrepreneur. Mais bonne nouvelle, ce plastique n’ira pas jusqu’à la mer et va trouver une seconde vie entre les mains de Quentin Passet. Découper, laver, broyer…les déchets deviendront de petits copeaux de plastique. Ils seront ensuite fondus et colorés pour se transformer en monture écoresponsable.

Ecolo dans l’âme, l’objectif de Quentin Passet est de financer le ramassage des plastiques avec son activité. "Collecter ces déchets est assez coûteux" explique-t-il. En quelques mois, cet ingénieur a recyclé 40 kilos de plastique. 2000 paires de lunettes sont en cours de fabrication. Ses 25 modèles sont vendus sur internet. Avec le confinement, les débuts sont difficiles mais Quentin Passet reste positif. Il espère, à l’avenir, collecter les déchets des fleuves de France et pourquoi pas d’autres pays. 

Vous êtes à nouveau en ligne