Initiative : la nouvelle vie des lunettes

France 2

De plus en plus de produits peuvent avoir une deuxième vie, y compris les lunettes. Un opticien a eu l'idée de récupérer de vieilles montures pour les remettre en état, et les vendre à prix cassé. Sa boutique cartonne à Paris depuis deux ans et une autre ouvre à Bordeaux (Gironde).

Il ressemble à tous les collectionneurs compulsifs en manque d'objets. Dan Alcabès, fondateur du magasin Dingue de lunettes, est un opticien à la recherche de la bonne affaire. "J'ai déjà trouvé des lunettes en or ! C'est une vraie chasse au trésor", explique-t-il. "J'avais l'habitude de faire les brocantes depuis tout petit, de voir plein de lunettes sur les stands, qui attendaient là sans trouver forcément de preneurs. Maintenant je les achète, et je vais les restaurer de manière à leur donner une nouvelle vie", rajoute Dan Alcabès.

Plus de 1 000 paires de lunettes

Depuis deux ans, il a ouvert son magasin dans le quartier du canal Saint-Martin à Paris. Un espace d'un genre particulier où, des produits à la décoration, tout est dans l'esprit vintage. Le créateur du lieu aime faire du neuf avec du vieux. "Il y a de belles choses qui existent alors pourquoi refabriquer sans cesse alors qu'on peut trouver de beaux objets, qui sont souvent beaucoup moins chers", souligne Dan Alcabès. Les montures chinées en brocante vont rejoindre un stock déjà conséquent, de plus de 1 000 paires. De la restauration de lunettes de toutes les époques et, en fin de course, le prix est en moyenne deux fois moins cher que pour du neuf. Un succès qui ne se dément pas, l'opticien va ouvrir très prochainement une nouvelle boutique à Bordeaux (Gironde). 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne