Allocations : quand il faut rembourser la CAF

FRANCE 2

La CAF se met en quête de l'argent indûment perçu par ses allocataires. L'an dernier, deux millions de foyers ont dû rembourser une partie des prestations reçues. Un remboursement sans amende la plupart du temps.

Éplucher les dossiers des allocataires pour vérifier qu'ils ne perçoivent pas davantage que ce qu'ils devraient, c'est le travail de certains agents de la Caisse d'allocations familiales (CAF). Au téléphone, les agents doivent faire preuve de pédagogie lorsqu'ils annoncent à ces allocataires qu'ils ont perçu plus que ce qu'ils auraient dû, et qu'il va falloir rembourser. À Toulon (Var), 1 allocataire sur 4 est sujet à un trop-perçu.

Les agents de la CAF jugent de la bonne foi des allocataires

La lutte contre la fraude est aussi une priorité, elle a coûté l'an dernier 6 millions d'euros au département du Var. "On a fait à ce titre un peu plus de 450 000 contrôles de données informatisées l'année dernière, précise Olivier Boisseau, sous-directeur de la CAF du Var. On a également une équipe de contrôleurs qui se rendent aux domiciles des allocataires." Pour les allocataires qui se trompent dans leur déclaration, il existe cependant le droit à l'erreur et c'est l'agent de la CAF qui doit juger ou non de sa bonne foi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne