Auto-entrepreneurs : les artisans dénoncent une concurrence déloyale

FRANCE 2

Le gouvernement compte assouplir les règles pour devenir auto-entrepreneur. Les artisans s'opposent. Explications.

Les artisans s'opposent à nouveau aux auto-entrepreneurs. La raison ? Une annonce de François Hollande et Emmanuel Macron. Ils comptent assouplir les règles pour devenir auto-entrepreneur. Pour les artisans, c'est le cadeau de trop fait à des travailleurs déjà avantagés. "Toutes les entreprises doivent avoir les mêmes contraintes fiscales, quelle que soit leur taille", affirme Jean-Pierre Crouzet, président de l'Union professionnelle artisanale.

L'assouplissement adopté avant l'été ?

Le but du gouvernement est d'attirer de nouveau les auto-entrepreneurs qui avaient délaissé ce statut depuis un an et permettre à plus de monde de bénéficier des charges fiscales allégées. Pour les artisans, c'est favoriser une concurrence déloyale. Selon eux, les entrepreneurs auraient moins de charges et proposent donc des tarifs plus bas que les artisans. "On prend beaucoup moins de risques financiers", conçoit Nathaële Trocmé, auto-entrepreneur fleuriste. Le gouvernement veut aller vite sur ce dossier. Il espère faire adopter l'assouplissement du statut d'auto-entrepreneur avant l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne