Assurance chômage : le ministère du Travail constate l'échec des négociations

(Pas d'accord entre les partenaires sur l'assurance chômage © MaxPPP)

Syndicats et patronat n'ont pas réussi à se mettre d'accord ce jeudi sur une réforme de l'assurance chômage, au terme de quatre mois de négociations et huit réunions. La convention actuelle d'assurance chômage sera étendue au-delà du 30 juin d'après le ministère du Travail.

Le ministère du Travail constate ce jeudi dans un communiqué que "les partenaires sociaux n'ont pas su trouver d'accord " sur la réforme de l'assurance chômage, malgré quatre mois de négociations, et huit réunions. "Les partenaires sociaux n’ont pas su trouver d’accord pour définir les nouvelles règles de l’assurance chômage ; ils en ont fait collectivement le constat aujourd’hui à l’issue d’une huitième réunion de négociation ", indique le communiqué. Le ministère du Travail dénonce l'attitude du patronat au cours des discussions : "Le gouvernement constate que l’attitude du patronat a conduit au blocage. Pour rééquilibrer les comptes du régime, des mesures ambitieuses étaient sur la table (…). Les postures ont pris le pas sur l’exigence de responsabilité et la défense de ce régime paritaire ."

Pas de désagrément pour les chômeurs inscrits à Pôle Emploi

Le régime, sous sa forme actuelle, sera prorogé au-delà du 30 juin, annonce du coup le ministère du Travail. "Le gouvernement tient tout d’abord à rassurer l’ensemble des demandeurs d’emploi indemnisés et ceux qui le deviendraient : ils continueront de percevoir leurs allocations sans subir le moindre désagrément. Il n’y aura donc aucun impact sur leur indemnisation et leur prise en charge par Pôle emploi ", poursuit le communiqué.

(Chômage Unédic)

Reprise des négociations en septembre?

"En effet, comme la loi le prévoit, à défaut d’accord entre partenaires sociaux, les mesures d’application du régime d’assurance chômage sont déterminées par le gouvernement, par décret en Conseil d'Etat. Dès demain [vendredi-ndlr], le gouvernement prendra donc des dispositions en ce sens afin d’assurer sans délai la continuité de l’indemnisation chômage en prorogeant la convention d’assurance chômage actuellement en vigueur au-delà du 30 juin, date à laquelle elle devait prendre fin ."

Le communiqué ajoute que "le gouvernement souhaite qu’à la rentrée les partenaires sociaux puissent reprendre des négociations en vue d’aboutir à un accord sur le régime général d’assurance chômage ."

A LIRE AUSSI ►►►Gestion de l'assurance-chômage : l'avenir du paritarisme en question 

Vous êtes à nouveau en ligne