Airbus : la commande qui fait du bien

FRANCE 2

Le Koweït annonce l'achat de 30 appareils pour un montant estimé à plus d'un milliard d'euros. Une commande passée chez Airbus.

C'est un des fleurons des appareils militaires français. Le caracal, un hélicoptère de transport de troupes spécialisées dans les opérations de sauvetage dans les terrains de guerre. L'appareil a séduit l'émir du Koweït. Ce 9 août au matin, il signe un contrat avec Airbus hélicoptère pour 30 de ces appareils pour un montant total de plus d'un milliard d'euros. Pour le groupe qui emploie plus de 8000 salariés près de Marseille, c'est une bouffée d'oxygène dans un contexte commercial difficile après un accident mortel, il y a quelques mois sur un autre modèle d'hélicoptère.

Quatre ans de travail

Les salariés et les sous-traitants accueillent la nouvelle avec le sourire. Produire ces 30 hélicoptères représentera quatre ans de travail. Pour les salariés, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian s'en réjouit : "Ce contrat renforcera la pérennité des emplois de l'usine de Marignane... C'est un bol d'air très significatif", dit le ministre. Après le Koweït c'est la Pologne qui pourrait être la prochaine intéressée. Les négociations sont en cours pour une commande encore plus importante de 50 appareils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne