À Mauléon, les chômeurs sont en grève

FRANCE 3

Cette idée est à l'initiative de l'association ATD Quart Monde. Les explications de France 3.

ATD Quart Monde a lancé un appel aux internautes à faire la grève du chômage. Il suffit de télécharger sur leur page le slogan "Je suis en grève, on n'a pas tout essayé contre le chômage". Plusieurs départements ont mis en place des actions en ce sens.
 
À Mauléon dans les Deux-Sèvres, c'est un peu le monde à l'envers. Dominique Alary est en grève. Pour ce chômeur, être gréviste, cela signifie retourner au travail. Pour compenser l'absence de tri sélectif dans la commune, il collecte les produits recyclables directement chez l'habitant. Après trois ans de chômage, il veut prouver qu'il est encore utile à la société. "Ça nous permet de voir que l'on peut travailler, même à 59 ans", confie le chômeur de longue durée à France 3.

Un projet ambitieux

Cette journée est une répétition générale à un projet plus ambitieux. À Mauléon, on compte environ 200 chômeurs longue durée. Entre les différentes aides qui leur sont versées, chacun d'entre eux coûte environ 15 000 euros par an à l'État. L'idée serait donc de transférer cet argent pour leur financer un emploi. Mauléon est l'une des quatre communes choisies pour tenter l'expérimentation. À terme, une entreprise subventionnée y serait créée.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne