À la rencontre de Yoann, ravi d'avoir signé un CDI pour intérimaires

FRANCE 2

Depuis des mois, le débat sur le droit du travail est engagé. Avec le CDI pour intérimaires, le salarié à la garantie de la durée. C'est la société d'intérim qui assure la flexibilité entre deux missions.

Yoann Slattot est intérimaire dans l'industrie. Intérimaire, et pourtant il a signé un CDI avec son agence d'intérim. Il travaille actuellement dans une usine de bouchons en plastique. Il y a six mois, son agence d'intérim lui a proposé un contrat à durée indéterminée. Dorénavant, il fait toujours des missions courtes dans différentes entreprises, mais il a la garantie d'un salaire fixe à la fin du mois, même si l'agence n'a pas de travail à lui proposer.
"Je m'investis beaucoup plus. Je veux rendre la pareille à la personne qui a confiance en moi. J'ai moins peur de ne plus avoir de travail", explique l'employé.

Moins de salaire en échange de la sécurité de l'emploi

Un CDI, mais sous certaines conditions. À la signature de son contrat, il a accepté trois postes différents, qu'il peut exercer dans une zone géographique définie, 30 kilomètres autour de son agence. Si une mission correspond à ces critères, impossible de refuser.  Autre inconvénient, avec son CDI, il ne touche plus les primes de fin de mission.
Résultat : son salaire est tombé à 1 500 euros par mois. Moins de salaire en échange de la sécurité de l'emploi, Yoann Slattot est ravi d'avoir fait son choix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne