Électricité : quel avenir pour EDF ?

France 3

François Hollande préside ce mercredi une réunion pour valider les mesures censées sauver l'électricien français. France 3 fait le point. 

Les comptes d'EDF sont dans le rouge. Ce mercredi, François Hollande préside une réunion pour valider les mesures censées sauver l'électricien français. Pourquoi ces inquiétudes autour de la situation d'EDF ? "Parce que les difficultés s'accumulent. Déjà EDF est une entreprise endettée, 37 milliards d'euros, c'est logique, car son activité nécessite beaucoup d'investissements à très long terme. Mais les factures s'emballent. Il va falloir trouver plus de 50 milliards d'euros pour rénover les centrales françaises. Il y a ensuite le rachat d'Areva, là EDF va devoir payer 4,5 milliards d'euros pour une activité en crise. Et il y a le projet d'EPR Hinkley Point en Grande-Bretagne, EDF doit rapidement investir une quinzaine de milliards sans avoir de garanties sur la rentabilité de l'opération. Au total le groupe doit régler 100 milliards d'euros dans les années qui viennent", répond le journaliste David Boéri.

Crise de surproduction

L'entreprise EDF a-t-elle les moyens de régler cette facture ? "Non, car ses recettes sont en baisse. Le marché de l'électricité en Europe est en crise, une crise de surproduction. Du coup les prix de gros se sont effondrés, ils ont pratiquement été divisés par deux en deux ans.Or la loi oblige EDF à vendre à ce prix-là une partie de sa production à ces concurrents, tous ceux qui n'ont pas de centrale nucléaire", note aussi le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne