EDF rachète Areva NP

FRANCE 3

Ce rapprochement doit contribuer à sortir Areva de ses difficultés financières.

L'union entre EDF et Areva est officiellement scellée. L’Électricité de France va prendre le contrôle de la branche réacteurs nucléaires d'Areva pour un montant de 2,7 milliards d'euros.

EDF récupérerait alors la construction des réacteurs, l'assemblage des combustibles et la maintenance des centrales. De son côté, Areva garderait les mines, l'extraction de l'uranium ainsi que le traitement des déchets nucléaires.

7 milliards d'euros de dette

Mais pour les syndicats, la survie d'Areva reste menacée, malgré cet accord : "On est tous conscients : une entreprise qui a 7 milliards de dettes et qui n'a que 4 milliards de carnets de commandes annuels n'est pas viable", estime Pierre-Emmanuel Joly, de la CGT Areva, au micro de France 3.

De son côté, Emmanuel Macron assure que l'Etat "prendra ses responsabilités" : "Mais nous voulons avoir un plan de bataille du nouvel Areva", ajoute le ministre de l'Economie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne