Tipiak : une prime qui passe mal

France 3

Les employés du groupe agroalimentaire Tipiak expriment leur indignation. Leur PDG s'est versé une prime exceptionnelle qu'ils jugent disproportionnée.

Après celle du PDG de Carrefour, la prime de 540 000 € de celui de Tipiak, fait réagir depuis une semaine ses salariés. "Depuis des années, on nous dit qu'il faut se serrer la ceinture, qu'il n'y a pas d'argent chez Tipiak, et là on apprend que notre PDG va toucher un demi-million d'euros. Tous les salariés sont forcément choqués", fustige Christopher Branger, délégué syndical CGT.

Des manifestations prévues

"On n'a jamais d'augmentation, que dalle, et le patron à côté il a tout, ce n'est pas normal", ajoute Sahin Yurttapan. Dans un communiqué, la direction assume cette prime en raison de la très forte progression de la valeur de l'entreprise. Quant aux salariés, en début de semaine ils ont procédé à un débrayage, et il pourrait y en avoir d'autres, ainsi que des manifestations dans les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne