VIDEO. L'aile gauche du PS "fera tout ce qui est possible pour amender" les 50 milliards d'économies

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est l'avertissement lancé lundi par la sénatrice PS de Paris, Marie-Noëlle Lienemann.

Les 50 milliards d'euros d'économies détaillés par Manuel Valls ont été durement critiqués par l'aile gauche du PS. Et les responsables socialistes proches de cette branche comptent bien combattre le plan annoncé par le Premier ministre.

"Pas d'accord sur la méthode, la brutalité"

"On va faire toute ce qui est possible pour l'amender à l'Assemblée nationale, a averti Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris, sur i-Télé, lundi 21 avril. Il y a des propositions, des contre-propositions, qui vont être proposées au gouvernement par des députés socialistes."

"Nous ne sommes pas d'accord sur la méthode, la brutalité, qui ont pu être privilégiées", a-t-elle également indiqué. Des propos dans la droite ligne de ce qu'elle a déjà déclaré : elle avait jugé les annonces de Manuel Valls "très défavorables aux classes modestes et populaires", et avait estimé par conséquent qu'on ne peut pas y voir de la "justice sociale".

Vous êtes à nouveau en ligne