Les prévisions de déficit revues à la baisse pour 2015 : 4,1% au lieu de 4,3%

Le ministre des Finances, Michel Sapin, donne une conférence de presse, le 2 décembre 2014 à Berlin (Allemagne). 
Le ministre des Finances, Michel Sapin, donne une conférence de presse, le 2 décembre 2014 à Berlin (Allemagne).  (JOHN MACDOUGALL / AFP)

Dans un entretien au "Monde", Michel Sapin indique que le déficit sera "largement en-dessous" des 3% en 2017.

Le gouvernement français abaisse, mercredi 3 décembre, sa prévision de déficit public pour 2015 à 4,1%, contre 4,3% prévus précédemment. C'est ce qu'annonce le ministre des Finances, Michel Sapin, dans un entretien au Monde. Cette baisse officielle des prévisions de déficit s'explique par les 3,6 milliards de "mesures nouvelles" de réduction annoncées le 27 octobre.

Sapin prévoit un déficit sous les 3% en 2017

Cette révision "aura un impact sur 2016 et 2017", promet encore le ministre. Elle permettra notamment au déficit 2017 d'être "largement en dessous de 3%", la barre maximale fixée par les traités européens. "Certains, à propos des ajustements que nous avons engagés, avaient parlé d'un 'tour de passe-passe', mais les faits sont là", indique le ministre.

Enfin, Michel Sapin réaffirme la promesse de ne plus augmenter les impôts. "Hormis les mesures intégrées dans les textes en cours, plus aucune autre mesure d'impôt ne sera prise pour 2015, 2016 et 2017", précise-t-il. 

Vous êtes à nouveau en ligne