"Les déficits publics ne sont pas une mauvaise chose"

France 3

Etienne Lefebvre, journaliste aux "Echos", et l'économiste Christophe Ramaux débattent ce mardi 29 mars dans le "Grand Soir 3" du déficit public moins important que prévu.

"Les déficits se réduisent pour de mauvaises raisons. C'est l'investissement public qui chute de 10 milliards depuis 2013. Les déficits publics ne sont pas une mauvaise chose en soi. Quand les entreprises privées font moins de déficit, ça veut dire qu'elles investissent moins, et ça n'est pas bon pour l'économie", estime Christophe Ramaux, membre du collectif Les Economistes atterrés.

"Il reste un déficit de 77 milliards d'euros"

"Il n'y a évidemment pas de cagnotte. Il reste un déficit de 77 milliards. Il n'y a pas 6 milliards en caisse, mais 6 milliards de déficit en moins", rappelle le journaliste Etienne Lefebvre. "On a un budget mieux dosé, avec des baisses de charges d'un côté, et enfin une maîtrise des dépenses de l'autre. Il faut garder ce cap. L'économie se redresse."

"On a un peu de croissance, c'est bien. Mais elle est due à la chute du pétrole et à la baisse de l'euro. Le gouvernement n'y est pour rien", assure l'enseignant à la Sorbonne Christophe Ramaux, qui propose d'utiliser "un milliard d'euros sur ces 6 milliards pour augmenter le niveau de vie des bénéficiaires du RSA de 50 euros par mois. Ce n'est pas rien pour eux et on le retrouverait en terme de consommation."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne