Darty : plus de 500 postes pourraient être supprimés

(SIPA/BRUNO BEBERT Autre)

Les syndicats ont indiqué mardi matin que "500 à 600 postes" administratifs pourraient être supprimés en France dans les mois à venir. Les coupes seraient particulièrement fortes à Paris, où 10% des effectifs sont menacés. Le groupe, qui emploie 11.500 salariés, a indiqué que le plan de réorganisation visait surtout les postes administratifs et ne toucherait pas les magasins.

Darty n'échappera pas à la
cure d'austérité qui touche les grandes enseignes commerciales. Après la
liquidation de Surcouf l'année dernière
ou de Virgin cette année, le célèbre groupe
de distribution d'électroménager devrait lui aussi supprimer des postes.

"Pour l'instant, rien n'est officiel"

L'information
est venue des syndicats, ce mardi matin, qui ont affirmé que "500 à 600 postes " seraient supprimés. S'il a précisé que
rien n'était officiel, Serge Bouakil, délégué central de la confédération
autonome du travail, a indiqué que "le plus gros des suppressions de postes
se ferait sur Paris, avec 500 suppressions
". Cela représenterait 10% des
effectifs du groupe, qui emploie au total 11.500 salariés.

 

"L es magasins ne seront en
aucun cas concernés par cette réorganisation
", a de son côté affirmé la direction. De
plus, la question ne sera abordée qu'à la rentrée. Il serait trop tôt, selon elle, pour chiffrer le nombre de départs. Une chose est sûre, le plan social toucherait avant tout les postes
administratifs. L'objectif : réorganiser le siège et les filiales et
notamment réduire le nombre de structures régionales.  

"La dernière chance
de Darty"

Si l'annonce était
prévisible, Régis Schulz, le nouveau directeur général, l'avait sous-entendu
il y a quelques semaines, pour Olivier Dauvers, expert
en grande consommation, elle était inévitable.

 

"Darty est une
entreprise qui décline petit à petit et qui n'avait d'autre choix que d'ajuster
ses effectifs. Ces suppressions de poste, même si elles ne touchent pour l'heure
que des postes au siège, sont la conséquence directe des difficultés
commerciales dans les magasins
", a-t-il expliqué.

 "Annoncer ce plan maintenant est sans doute plutôt habile"  (Olivier Dauvers, expert en grande consommation)

Le nouveau patron a
semble-t-il voulu réagir après une fin d'année difficile. Le chiffre d'affaires de Darty en effet baissé de 6% au 4ème trimestre 2012. Un plan d'économie de 50 millions d'euros par an d'ici 3 ans
aurait été mis en place par l'enseigne d'électroménager. 

Vous êtes à nouveau en ligne