Dans le Jura, la commune de Vaudrey cherche son cafetier

FRANCE 3

Le propriétaire du bistro du village doit vendre ce qui reste comme le seul commerce de la commune.

20 000 euros. C'est le montant pour racheter un café dans la commune de Vaudrey dans le Jura. Sa particularité, c'est le dernier commerce du village. Émile Zouzou, son propriétaire, doit le céder pour raisons de santé. À 59 ans, Émile cherche désormais un repreneur pour son affaire. Un bistrot, un vrai avec sa licence, son baby-foot, ses cartes postales et même une arrière-salle utilisée par les associations du village.

Lien social

L'avenir du café préoccupe les élus de ce village de 400 habitants. Ici la désertification a plusieurs visages. "Dans la commune, on a fermé une classe cette année. Là, on pourrait imaginer qu'il ferme le bar. Prochain coup, il nous reste une classe. À ce rythme là, dans quelques années, il n'y a plus rien dans le village", souligne Laurent Schouwey, conseiller municipal de Vaudrey.
Émile Zouzou n'était pas seulement cafetier, mais aussi "agitateur culturel". "Il faut aimer les gens, il faut discuter, il faut être diplomate, il faut accepter la transformation des gens au fil des verres", explique Émile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne