La France comptait 66 524 000 habitants en 2017, hors Mayotte, selon l'Insee

La France connait une croissance de 0,5% de sa population tous les ans, en moyenne.
La France connait une croissance de 0,5% de sa population tous les ans, en moyenne. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS)

Entre 2007 et 2017, la population a augmenté de 0,5% par an en moyenne, soit 292 400 personnes supplémentaires chaque année.

La France continue de gagner des habitants. Au 1ᵉʳ janvier 2017, 66 524 000 habitants vivaient en France, hors Mayotte, soit une croissance moyenne de 0,5% par an depuis dix ans, indique l'Insee, lundi 30 décembre 2019. La population augmente plus vite dans les communes peu denses, notamment celles situées dans la périphérie des principales villes, témoignant ainsi de la poursuite de l'étalement urbain.

Les communes densément peuplées connaissent une nette progression de leur densité liée à un excédent des naissances sur les décès. Les communes peu denses attirent de nouveaux habitants, cette attractivité se diffuse sur des territoires de plus en plus éloignés. La croissance des espaces de faible densité concerne 80% des départements.

Après une période de faible croissance entre 1975 et 1990, le rythme de progression de la population des communes denses s'est stabilisé depuis à 0,4% par an, alors qu'il ralentit dans les espaces de plus faible densité. Concentrant 38% de la population sur 2% de la superficie nationale, c'est au sein de ces territoires que l'augmentation de la densité de population est la plus forte.

Sur la période 2007-2017, le nombre annuel d'habitants supplémentaires par kilomètre carré est dix-huit fois supérieur à la moyenne nationale, écrit l'Insee. Il dépasse 15 habitants par km² au sein des communes densément peuplées dans et autour d'Annemasse (+54 habitants/km²), Lyon (+30), Montpellier (+30), Toulouse (+26), Nantes (+24), Paris (+20) et Bordeaux (+17).

Vous êtes à nouveau en ligne