La croissance française plafonne à 0,2% au deuxième trimestre selon l'Insee

La croissance économique française plafonne à 0,2% au deuxième trismestre 2019, selon l\'Insee. 
La croissance économique française plafonne à 0,2% au deuxième trismestre 2019, selon l'Insee.  (AURORE MESENGE / AFP)

Ce résultat s'explique par une faible consommation des ménages, considérée comme le principal moteur de l'économie française. 

La croissance économique a ralenti en France au deuxième trimestre. Selon une première estimation publiée mardi 30 juillet par l'Insee, le produit intérieur brut (PIB) hexagonal a progressé de seulement 0,2% entre avril et mai. Ce chiffre est inférieur à la prévision publiée le 20 juin par l'organisme public, qui pariait sur une croissance de 0,3%, soit un niveau stable par rapport aux deux trimestres précédents. Il est en revanche conforme à la dernière estimation de la Banque de France, qui s'était inquiétée de perspectives décevantes en matière industrielle.

Cette faible progression s'explique par un ralentissement inattendu de la consommation des ménages. Une situation qui fragilise le scénario budgétaire du gouvernement, menacé par le ralentissement de l'activité au sein de la zone euro. A l'inverse, l'investissement a soutenu l'activité. Le commerce extérieur, enfin, est resté neutre sur la croissance. 

Avec ces résultats, qui surviennent dans un contexte de ralentissement généralisé de l'activité au niveau mondial, l'"acquis de croissance" – c'est-à-dire le niveau que le PIB atteindrait à la fin de l'année si la croissance restait nulle au cours du prochain semestre – est actuellement de 1%.

Vous êtes à nouveau en ligne