Croissance : pourquoi la France cale-t-elle ?

France 2

L'Insee a révisé ses prévisions de croissance pour le début de l'année : +0,2% au lieu de 0,4%, un coup d'arrêt par rapport à la dynamique de 2017.

D'un côté, la consommation des ménages stagne depuis le début de l'année ; de l'autre, l'investissement des entreprises ralentit. Conséquence : alors que les prévisions de croissance étaient de 0,4% au premier trimestre, la réalité est tout autre : seulement 0,2% de janvier à mars. Pas facile d'atteindre l'objectif de croissance de 2% sur l'année fixé par le gouvernement.

Des mesures fiscales qui pèsent sur le pouvoir d'achat

S'agit-il d'un coup de frein ou d'un ralentissement de notre économie ? Cela dépend aussi du contexte international. Pour Mathieu Plane, économiste à l'OFCE, "Si les prix, notamment du pétrole, continuent à augmenter comme ça ou si l'Italie connait une crise profonde qui peut se diffuser à d'autres pays, les 2% ne seront pas atteignables. Donc on va dire que c'est plutôt sur l'environnement à la fois européen et international que l'incertitude porte". En France, les mesures fiscales entrées en vigueur en début d'année ont aussi pesé sur le pouvoir d'achat, comme la hausse de la CSG pour les retraités et l'augmentation des prix du carburant ou du tabac.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne