VIDEO. Les ateliers de réparation des appareils électroménagers ont la cote

FRANCE 3

Avec la crise, beaucoup de particuliers préfèrent réparer leurs appareils plutôt que d'acheter neuf, au grand bonheur de nombreuses entreprises.

Contrairement aux idées reçues, les réparateurs d'appareils électroménagers ne mettent pas tous la clef sous la porte. Réparer plutôt que jeter est à la mode depuis le début de la crise économique.

Une équipe de France 3 s'est rendue dans un atelier à Marseille. Vincent Horellou répare un autocuiseur électrique en panne, initialement condamné à la déchetterie. En un an, son entreprise a vu son activité croître de 10 %. "Nous avons des formations auprès des marques, nous connaissons les appareils, après, c'est de l'entraînement. À force de réparer, on va plus vite. On peut toujours réparer", explique le technicien.

Conscience écologique

Réparer représente pour le particulier une économie non négligeable. "Un lave-vaisselle coûte jusqu'à 800 euros, réparer ne coûte que 100 euros, ça vaut le coup si ça peut tenir encore deux ou trois ans. Par contre, si la réparation est trop chère, il vaut mieux changer l'appareil", assure Éliane Debieve, une cliente.

"C'est lié à la crise et à une conscience écologique", analyse Christine Laval, gérante de la société Technic Ménager, qui a réparé près de 6 000 appareils en 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne