VIDEO. Les abattoirs AIM placés en redressement judiciaire

FRANCE 3

La justice a tranché, mardi 6 janvier, sur le sort des abattoirs normands AIM. Des centaines d’emplois sont menacés.

Ils vont se battre jusqu’au bout. Devant le tribunal de commerce de Coutances, dans la Manche, quelques centaines de salariés combatifs sont réunis. Et puis soudain, l’annonce. Mardi 6 janvier, la décision de la justice sur le sort de leur entreprise est tombée : les Abattoirs industriels de la Manche (AIM) sont placés en redressement judiciaire.

Tous les salariés ne seront pas repris

Un repreneur est déjà sur les rangs, mais tous ne seront pas repris. Les salariés sont inquiets. "J’attends un enfant et si je perds mon travail, cela va être très dur", confie Sabrina Coadou, salariée des abattoirs.

Arnaud Boutry encaisse le choc, visage fermé. Cet ouvrier travaille depuis quinze ans à l’abattoir. "C’est terrible pour nous, car on ne sait pas ce qu’on va faire après", lâche-t-il. "En plus, il n’y a pas beaucoup de travail dans la région", ajoute-t-il tristement. "Comment voulez-vous qu’on fasse sans paie, avec tout ce que l’on a à payer ?", questionne son épouse, Laurence Boutry.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne