Paris : une nuit avec le SAMU social

France 3

L'hiver n'est pas encore là, mais le gouvernement appelle à la mobilisation dès maintenant, France 3 a suivi une maraude et s'il y a de plus en plus de personnes sans domicile fixe, les places d'hébergement ne sont pas suffisantes.

Minuit jeudi 27 octobre à Paris, le SAMU social vient d'être appelé par cet homme. À 68 ans et pour la première fois de sa vie, Robert Canu se retrouve sans abri. Il y a cinq ans, il dirigeait encore une boite de nuit et plusieurs usines dans le textile. Ce soir, le SAMU social réussit à lui trouver une place en banlieue parisienne, une opportunité de plus en plus rare. L'accueil en centre représente pourtant une bouée de sauvetage pour Robert Canu.

 

800 personnes sans solution

Des situations douloureuses auxquelles le SAMU ne parvient plus à faire face. Quatre jours avant le début de la trêve hivernale, les centres d'accueil sont déjà saturés. Près de 800 personnes sans solution, c'est deux fois plus que l'an dernier. Eux sont obligés de dormir dehors, ce musicien originaire de Pologne est dans la rue après une séparation difficile, il redoute le froid à venir. La préfecture de Paris a annoncé la création de 2 870 places supplémentaires.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne