Entreprises : les salaires des grands patrons sous le feu des critiques

FRANCE 3

Avec plus de 16 millions d'euros, le dirigeant de Sanofi devient le patron le mieux payé du CAC 40. Son salaire a été validé ce mercredi 4 mai par les actionnaires du géant pharmaceutique.

Son visage est inconnu du grand public. Olivier Brandicourt n'en reste pas moins le patron le mieux payé de France. Ce mercredi 4 mai, il est venu défendre son bilan à la tête du groupe pharmaceutique Sanofi ainsi que sa rémunération hors norme : 2,4 millions d'euros de salaire, 2 millions d'euros de prime, 12,3 millions d'euros d'actions... Au total, 16,7 millions d'euros par an, soit 45 000 euros par jour.

600 postes supprimés en France

Cette décision intervient dans un contexte social difficile. Sanofi est en pleine restructuration. Le groupe va supprimer 600 postes en France dans les trois ans. Mais la majorité des actionnaires estiment que le PDG est l'homme de la situation pour redresser l'entreprise. "Ce n'est pas un mode des Bisounours, on a des concurrents partout dans le monde qui paient ce type de salaires pour avoir les meilleurs, donc si on si veut avoir de bons patrons en France, il faut être capable de payer ça", estime un actionnaire. En France, Olivier Brandicourt distance désormais les autres patrons du CAC 40, loin devant Bernard Arnault (groupe LVMH, 9,4 millions d'euros de salaire) ou Jean-Paul Agon (groupe L'Oréal, 9,1 millions d'euros de salaire).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne