Et si la France entrait en récession ?

Selon les prévisions de la Banque de France du 8 août 2012, la France va entrer en récession au troisième trimestre. 
Selon les prévisions de la Banque de France du 8 août 2012, la France va entrer en récession au troisième trimestre.  (JOEL SAGET / AFP)

La Banque de France s'attend à un recul de 0,1% du PIB français à la fin de l'année.

TENDANCES - Mauvaises prédictions pour l'économie française au troisième trimestre 2012. La Banque de France (BdF) s'attend à un recul de 0,1% du produit intérieur brut (PIB) français fin 2012, selon une estimation publiée mercredi 8 août dans son enquête mensuelle de conjoncture. Or, début juillet, l'organisme a également parié sur un même recul du PIB au deuxième trimestre. Si ces deux prévisions se réalisaient, la France ferait donc son entrée en récession, une première depuis le printemps 2009.

Une récession en France : est-ce crédible ?

Oui. Au premier trimestre de cette année, l'économie française a enregistré une croissance nulle. Le gouvernement a abaissé ses prévisions début juillet, ramenant son estimation à une croissance du PIB de 0,3% en 2012 et à environ 1,2% pour 2013, contre 0,4% et 1,7% attendus auparavant. 

Le 1er août, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a admis qu'il demeurait "inquiet" pour les chiffres de la croissance mais n'envisageait pas d'abaisser une nouvelle fois sa prévision pour 2012.

Quelles conséquences pour le gouvernement ?

Le net ralentissement de l'économie française complique l'équation budgétaire de l'exécutif. Le gouvernement s'est en effet engagé à  ramener le déficit public à 4,5% du PIB en 2012, puis 3% en 2013 pour tenir ses engagements européens.

Face à cette situation, le Parlement réuni en session extraordinaire a déjà voté fin juillet une loi de finances rectificative du budget 2012 qui prévoit 7,2 milliards d'euros de hausses d'impôts supplémentaires et 1,5 milliard d'euros de gel de dépenses. Une période de récession pourrait obliger le gouvernement à un tour de vis supplémentaire.

Quand saura-t-on si la récession est une réalité ?

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiera mardi 14 août sa première estimation de la croissance au deuxième trimestre. Si la contraction du PIB se confirmait, et qu'elle se répétait lors du troisième trimestre, la France entrerait officiellement en récession.