La BCE encourage les banques à ne pas verser de dividende

FRANCEINFO

La banque centrale européenne appelle à la modération des banques. En gardant leurs dividendes, elles s’assurent de pouvoir faire face à une crise financière.

C’est une décision qui pourrait avoir des conséquences majeures en terme économique sur toute la zone européenne. Mercredi 29 juillet, la banque centrale européenne fait passer un message très clair auprès des banques : ne pas verser de dividendes aux actionnaires cette année. Cela permettrait de faire une économie importante : 27,5 milliards d’euros.

La peur de perdre de la valeur

En acceptant d’agir ainsi, les banques pourraient alors s’assurer une certaine sécurité économique. Si la crise frappe à nouveau, elles auraient les moyens d’y faire face. Cependant, ne pas verser de dividende pourrait entraîner d’autres conséquences majeures. En ne versant aucun dividende à leurs actionnaires, les banques craignent de voir leurs valeurs chuter. Un coup dur en plus pour certaines dont le cours en bourse est déjà en chute libre, comme celui de l’action la Société Générale par exemple (-53% en 6 mois).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne