Italie : la crise politique secoue les bourses en Europe

France 3

En Italie, le rejet d'un ministre de l'Économie eurosceptique n'a pas rassuré les marchés financiers qui n'aiment pas l'incertitude politique. Les places boursières sont secouées mardi 29 mai.

Vent de panique sur les marchés financiers. Mardi 29 mai, la plupart des bourses européennes terminent dans le rouge : Milan -2,65%, Madrid -2,49% ou Paris -1,29%. Les conséquences de la crise politique italienne ne s'arrêtent pas là. "Les taux d'intérêt sont en forte hausse, ainsi que la crainte que l'Italie sorte de la zone euro", explique Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque. Pourtant, le nouveau gouvernement est partisan de l'austérité, mais il a peu de chances d'obtenir la confiance d'un Parlement dominé par les populistes.

"Dangereux cocktail"

"Vous avez un cocktail dangereux en Italie : une crise politique qui perdure avec des eurosceptiques, une croissance faible et un fort endettement qui s'est accumulé", poursuit l'analyste financier. Si la crise politique en Italie perdurait, certains économistes redoutent une flambée des taux d'intérêt pour les particuliers et les entreprises partout en Europe, mais aussi un ralentissement de la croissance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne