Grèce : les élections anticipées auront lieu fin avril

Le Premier ministre grec Lucas Papademos (à droite) avec le ministre des Finances grec Evangelos Venizelos à Bruxelles (Belgique), le 9 décembre 2011.
Le Premier ministre grec Lucas Papademos (à droite) avec le ministre des Finances grec Evangelos Venizelos à Bruxelles (Belgique), le 9 décembre 2011. (THIERRY CHARLIER / AFP)

Le ministre des finances a également annoncé un plan de refinancement de la dette pour janvier.

Des élections législatives se tiendront en Grèce fin avril, a annoncé mardi 27 décembre le ministre des Finances. Evangelos Vénizélos a ajouté qu'un plan de refinancement de la dette serait révélé en janvier.

Lucas Papademos, un technocrate, dirige le gouvernement formé en novembre par le parti socialiste Pasok, le parti de la Nouvelle Démocratie (droite) et le parti d'extrême droite Laos. Sa principale tâche est la définition des modalités et l'application du deuxième plan d'aide de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), convenu en octobre. Il doit aussi faire passer au parlement grec les mesures d'austérité promises en échange de cette aide.

Janvier, mois décisif pour Athènes

Les représentants de l'UE, du FMI et de la Banque centrale européenne (BCE) sont attendus en janvier à Athènes pour vérifier si les objectifs fixés dans un premier plan d'aide en 2010 ont été atteints par la Grèce et comment ce pays prépare les mesures pour obtenir le deuxième volet de l'aide.

Avec une économie en pleine récession, le gouvernement a de plus en plus de mal à atteindre ces objectifs d'assainissement des finances publiques et certains au sein du cabinet commencent à suggérer que d'autres mesures d'austérité seront nécessaires.

"L'avenir du pays se décidera entre le 16 janvier et les deux ou trois semaines suivantes, au cours des négociations sur le nouveau programme" d'aide de la zone euro, dont le plan de refinancement de la dette, a expliqué Evangelos Vénizélos.

Vous êtes à nouveau en ligne