Brexit : le report est-il une solution ?

France 3

Theresa May pourrait être tentée de gagner du temps pour se sortir de la crise du Brexit. Mais les parlementaires européens ne sont pas vraiment enthousiastes à cette idée.

Devant le Parlement de Westminster, pro et anti-Brexit savourent leur victoire : le rejet massif de l'accord européen de divorce. À Bruxelles, la confusion dans le débat britannique inquiète et irrite les eurodéputés. Pourtant, l'hypothèse d'un second référendum, relayée à Davos par Tony Blair, resurgit. Le chancelier autrichien est de ce côté ouvert à l'idée de donner plus de temps à Londres et de repousser la date du Brexit, prévue le 29 mars prochain, si Theresa May le demande.

"Le Brexit, c'est le Brexit"

"Je ne sais pas si cette question de la prolongation sera posée. Mais ce sont les chefs d'État, les 27, par consensus, qui devront décider", a déclaré Michel Barnier, négociateur européen pour le Brexit. Mais pourquoi accorder un délai supplémentaire pour le Brexit ? Pour Alain Lamassoure, député européen PPE, l'échéance du 29 mars doit être tenue. Il demande à "ne pas prendre en pitié les Britanniques, en proposant de prolonger de trois mois, de six mois, d'un an la situation actuelle" "Le Brexit, c'est le Brexit", disait Theresa May. Et de nombreux députés européens souhaitent désormais la prendre au mot.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne