VIDEO. A Athènes, 25 000 manifestants pour le "non", 20 000 pour le "oui"

REUTERS et APTN

Des échauffourées ont été constatées au début de la manifestation, près de la place du Parlement.

Les manifestants se sont donné rendez-vous sur deux places différentes d'Athènes, vendredi 3 juillet. Ils sont 25 000 personnes pour le "non" au référendum de dimanche sur la place Syntagma, en bas du Parlement, et quelque 20 000 pour le "oui" rassemblées à moins d'un kilomètre de là.

"Pas un pas en arrière", clament les partisans du "non"

Les manifestants pour le "non" au référendum, qui refusent les mesures de rigueur proposées par les créanciers, UE et FMI, brandissaient des panneaux proclamant : "Pas un pas en arrière", "Non au chantage", "Non à tous les mémorandums", "Non jusqu'à la fin". De l'autre côté, les partisans du "oui" scandaient des slogans en faveur de l'Europe, avec des drapeaux grecs et des drapeaux européens mêlés. 

Des échauffourées ont été constatées lorsque des jeunes cagoulés ont jeté des pierres, à 200 mètres de la manifestation, près de la place du Parlement. La police a répondu par des grenades assourdissantes. Une personne a été arrêtée.

Vous êtes à nouveau en ligne