L'Argentine connait un niveau d'inflation record

En Argentine, la hausse des prix est telle que certaines personnes n'ont pas les moyens de payer les enterrements. 

Du jamais-vu depuis 30 ans. L'Argentine connait une inflation record de près de 54%. Le pays est en pleine crise économique. Reposer en terre est devenu un luxe. Faute de moyens, certains Argentins ne peuvent pas payer l'enterrement de leurs proches. À Buenos Aires, on peut donc observer des ossements à l'air libre ou encore des caveaux laissés à l'abandon.

40% de la population sous le seuil de pauvreté

Les dépenses liées aux sépultures ne sont pas une priorité pour certains citoyens. Effectivement, 40% d'entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté. "Si vous louez une tombe dans le cimetière chaque année, vous devez payer des frais pour le bail, ce que beaucoup ne veulent pas ou ne peuvent pas payer. Alors ils optent pour la crémation", explique Juan Tapia, propriétaire d'une entreprise funéraire. En 2018, en Argentine, près de 80% des décès ont abouti à une crémation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne