Budget : les maires doivent faire face à la baisse des dotations de l’État

France 2

Face à la baisse des dotations de l’État, les maires doivent faire des concessions. France 2 s'est rendue dans des petites communes qui tentent de jongler avec un budget rabaissé.

Une commune rurale de Seine-et-Marne, ses 800 habitants, sa place du village et son budget en pleine tempête. Une diminution de 60 000 euros de dotations de l'État en quatre ans. Alors tous les projets d'investissement sont à l'arrêt comme, par exemple, changer les fenêtres d'une salle des fêtes. "L'ensemble des bois est complètement rongé. Ce sont des installations qui ont plus de trente ans. C'est quand même un projet à 180 millions d'euros", explique Yves Lagues-Baget, maire de Champeaux (Seine-et-Marne).

Des économies de toutes parts

Aucun chantier de rénovation dans le village n'est prévu d'ici la fin de l'année. Les travaux de la cour de l'école attendront, au grand regret des habitants. Pour boucler son budget, la collectivité fait des économies partout : 2 000 euros de moins pour les associations comme l'école de danse. Le maire a surtout fait le choix d'augmenter les impôts de 10%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne