Athènes sur le point d'être en défaut de paiement

FRANCE 2

La Grèce doit rembourser d'ici demain, vendredi 5 juin, plusieurs centaines de millions d'euros qu'elle n'a pas en caisse, faute de soutien financier suffisant de l'UE et du FMI.

Il ne reste que quelques heures à la Grèce pour rembourser 300 millions d'euros empruntés au FMI, mais ce jeudi 4 juin, elle n'a pas la somme demandée. Depuis Bruxelles, François Beaudonnet détaille les conséquences possibles de cette situation. Si Athènes se retrouve en défaut de paiement, le FMI "va couper les robinets à la Grèce. Alors est-ce que ça signifie la faillite, suivie d'une sortie du pays de l'euro, sûrement pas, en tout cas pas tout de suite".

Aucun point d'accord

Le scénario que tout le monde veut éviter est "néanmoins plausible, car malgré une discussion sportive qui s'est tenue à Bruxelles entre Jean-Claude Juncker et Aléxis Tsípras, les deux parties ne sont d'accord sur rien, ni sur la réforme des retraites, ni sur la hausse de la TVA, ni sur les privatisations", commente le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne