VIDEO. Moscovici relativise la dégradation de la note française

FRANCE 2

Le ministre de l'Economie a affirmé que la note de la France abaissée à "AA" restait "extrêmement élevée".

L'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a abaissé, vendredi 8 novembre, la note de la France d'un cran, à "AA", estimant que le pays avait perdu de sa marge de manœuvre financière. Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a tenu à relativiser cette dégradation, rejoignant ainsi François Hollande, qui a indiqué qu'il "confirmerait la stratégie" économique de la France.

"La note de la France reste une note extrêmement élevée, une des plus élevées à l'échelle mondiale", a commencé Pierre Moscovici à l'issue d'une réunion avec les grandes institutions financières mondiales, vendredi à l'Elysée. Citant les quelques pays disposant d'une note supérieure ou égale à la note de "AA" (l'Allemagne, l'Autriche, la Finlande, le Luxembourg, les Pays-Bas et la France), le ministre a également rappelé qu'il s'agissait d'une des notes les "plus élevées dans la zone euro".

Pierre Moscovici s'est également voulu rassurant quant à la perspective "stable" qui accompagne cette note de Standard & Poor's. Cela "signifie qu'il y a une aussi une confiance importante accordée au pays", a estimé le ministre.

Vous êtes à nouveau en ligne