La Bourse de Wall Street termine la séance sur une nouvelle lourde chute

Un trader suit l\'évolution de la bourse avec inquiétude au New York Stock Exchange, le 24 août 2015, à New York.
Un trader suit l'évolution de la bourse avec inquiétude au New York Stock Exchange, le 24 août 2015, à New York. (DON EMMERT / AFP)

Après Paris, c'est au tour de New York de subir les conséquences de la crise économique chinoise.

Nouvelle chute à Wall Street. La Bourse de New York a terminé, lundi 24 août, sur une forte baisse de plus de 3%, soit près de 600 points, dans le sillage des places asiatiques et européennes. Les inquiétudes liées au ralentissement économique chinois continuent de déstabiliser les marchés.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a enregistré son pire déclin en une séance depuis août 2011 en perdant 3,58%, soit 588,47 points, à 15 871,28 points. Il n'était pas tombé à ce niveau en clôture depuis février 2014. Le Nasdaq, à dominante technologique, a encore plus lourdement baissé, de 3,82%, soit 179,79 points, à 4 526,25 points. Particulièrement surveillé par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a abandonné 3,94%, soit 77,68 points, à 1 893,21 points, pour entrer lui aussi en phase de correction (soit un déclin de plus de 10% depuis le dernier sommet).

Le Trésor américain "surveille l'évolution en cours"

Même si c'est la première fois que l'indice Dow Jones perd plus de 300 points au cours de trois séances d'affilée, selon la chaîne de télévision CNBC, les autorités américaines ont affiché leur calme. Le Trésor, "comme toujours, surveille l'évolution en cours et communique régulièrement avec ses partenaires responsables de la régulation et avec les participants sur le marché", s'est borné à déclarer un porte-parole. De son côté, la Bourse de Paris a enregistré sa plus forte chute depuis quatre ans après avoir perdu 5,35%.