La Bourse de Paris enregistre sa plus forte chute depuis quatre ans

Un trader suit la séance au New York Stock Exchange, le 24 août 2015.
Un trader suit la séance au New York Stock Exchange, le 24 août 2015. ( BRENDAN MCDERMID / REUTERS)

Miné par la crise financière en Chine, le CAC 40 a plongé de 5,35% lundi. Une telle chute n'avait pas eu lieu depuis le 1er novembre 2011.  

La Chine tousse et les Bourses mondiales paniquent. La Bourse de Paris a perdu 5,35%, lundi 24 août, après avoir cédé jusqu'à 8% en séance avant de se reprendre légèrement en fin de journée. C'est la première fois en près de quatre ans qu'une telle chute de l'indice CAC 40 en une journée est enregistrée.

>> Suivez notre direct sur la dégringolade des bourses mondiales

Il faut remonter au 1er novembre 2011 pour trouver trace d'une baisse plus importante. Ce jour-là, la Bourse parisienne avait plongé de 5,38%, plombée par la situation en Grèce. La veille, le gouvernement grec avait surpris les analystes en annonçant un référendum sur un plan de sauvetage européen, relançant les craintes sur l'avenir de la zone euro.

Une chute record de plus de 9% en 2008

L'année 2011 avait déjà été marquée, le 18 août, par une autre journée noire pour le CAC 40. Résultat à la clôture : -5,48%, sur fond notamment d'inquiétudes sur la croissance américaine.

Ces chiffres ne sont toutefois pas les pires du CAC 40, qui a connu une dizaine de baisses supérieures à 6% depuis sa création en 1987. Le plus grand plongeon de la place parisienne a été enregistré le 6 octobre 2008 : -9,04%, en pleine crise des subprimes. Viennent ensuite les baisses de 7,73%, le 10 octobre 2008, et de 7,39%, le 11 septembre 2001, jour des attentats contre le Wall Trade Center, à New York.

Vous êtes à nouveau en ligne