Chute spectaculaire de l'ensemble des marchés boursiers

France 3

À l'image de Paris qui a clôturé en baisse de 5,35%, les bourses européennes ont dégringolé dans le sillage des places asiatiques.

Une à une les bourses ont dévissé ce lundi 24 août. Shanghai jusqu'à -8%. Le mouvement est parti de Chine pour s'étendre à toute l'Asie puis l'Europe et les États-Unis.

À la clôture, le repli est partout de 5% en moyenne. Les marchés s'inquiètent du ralentissement de la consommation chinoise, de Londres à Séoul en passant par Francfort.

Pas de krach boursier

"Les investisseurs perdent leur calme. (...) La Chine est devenue un gros problème", explique Robert Halver, analyste économique allemand. La croissance à deux chiffres de l'Empire du Milieu est terminée. Les marchés sont inquiets suite à la dévaluation du yuan.

Dans tous les esprits, la crise de 2008 refait surface même si un krach boursier paraît peu probable. Mais le prix des matières premières chute en l'absence des demandes chinoises. Un ralentissement de l'économie est craint

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne