Guyane : pas de sortie de crise

Le plan d'urgence d'un milliard d'euros proposé par la ministre des Outre-mer ne suffit pas au collectif des Guyanais en colère qui réclame 2,5 milliards d'euros d'aides. Plus d'explications avec Anne-Claire Poignard, envoyée spéciale en Guyane.

En Guyane, pas de sortie de crise dans l'immédiat. Cette nuit les négociations entre la ministre des Outre-mer et le collectif des Guyanais en colère ont échoppé sur le montant du plan d'urgence. "Le mouvement se poursuit, les collectifs l'ont annoncé à la sortie de leur rencontre avec la ministre des Outre-mer", indique l'envoyée spéciale Anne-Claire Poignard. Pour eux, le plan d'urgence d'un milliard d'euros, proposé par le gouvernement, n'est pas suffisant.

Nouvelle journée morte ce lundi

Les membres du collectif se fixent comme échéance le conseil des ministres de mercredi pour tenter d'obtenir plus. "Ce lundi sera une journée morte en Guyane. Les écoles, les commerces resteront fermés. Demain, la population est appelée à rejoindre la ville spatiale de Kourou pour un grand rassemblement populaire", conclut Anne-Claire Poignard. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne