Guyane : les négociations peinent à débuter

France 3

La grève générale se poursuit en Guyane pour le quatrième jour consécutif. Les négociations avec les ministres sur place ont commencé, mais se révèlent compliquées.

En Guyane, à Cayenne, ce jeudi 30 mars, un collectif Guyanais d'une vingtaine de personnes ont dialogué avec les ministres de l'Intérieur et de l'Outre-Mer. "Dommage qu'aujourd'hui il faille négocier pour discuter avec vous notre gouvernement. Dommage qu'aujourd'hui il faille négocier pour discuter avec nos responsables, nos représentants. Nous sommes dans une démocratie représentative. Le pouvoir, il doit rester au peuple", a déclaré un membre du collectif Guyanais.

Acter les mesures que le gouvernement prendra

L'ambiance paraît tendue alors que le dialogue entre les deux parties reprend. "Le sens de notre présence aujourd'hui, c'est de continuer le travail pour acter les mesures que nous allons prendre pour la Guyane", a répondu Ericka Bareigts, la ministre des Outre-Mer. Une première journée de discussion chaotique alors que le conflit social a commencé il y a dix jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne