VIDEO. Barrages routiers, magasins fermés... La Guyane entame son premier jour de grève illimitée

FRANCE 2

Ce lundi 27 mars, il est quasiment impossible de se rendre en Guyane. Sur place, la grève, illimitée, votée par tous les syndicats, paralyse toute l'activité de la région.

À Cayenne aux premières heures du jour, les magasins sont fermés. Ils le resteront toute la journée. La Guyane entame, lundi 27 mars, son premier jour de grève générale et illimitée, un mouvement né pour dénoncer l'insécurité, la vie chère et l'abandon de ce département d'outre-mer par la métropole.

>> Crise en Guyane : suivez la situation en direct

Face à la crise, lundi, lors d'une déclaration à Matignon, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé vouloir signer un "pacte d'avenir" dans les meilleurs délais, mais a posé ses conditions. "Une délégation ministérielle sera sur place avant la fin de la semaine [...] si toutefois [...] les conditions du respect et de l'ordre républicain sont réunies", a-t-il déclaré. Depuis samedi, le groupe "des 500 frères", créé récemment par des citoyens contre l'insécurité dans le département, refuse de dialoguer avec la délégation interministérielle dirigée par un ancien préfet.

Des files d'attente aux stations-service

Dimanche, les barrages ont été temporairement ouvert pour permettre aux habitants de s'approvisionner avant la grève générale, provoquant la formation de nombreuses files d'attente aux stations-service. Mais aucune forme d'exaspération ne s'est manifestée. La population semble largement soutenir le mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne