Guyane : le collectif de manifestants rejette le plan d'urgence du gouvernement

En Guyane, les négociations sont en suspens. La journaliste Clothilde Séraphin, en direct de Cayenne, fait un point sur la situation.

En Guyane, le plan d'urgence du gouvernement financé par une enveloppe budgétaire de plus d'un milliard d'euros a été rejeté par le collectif des manifestants. La collectivité vit à l'arrêt en raison de la grève illimitée. Peut-on s'attendre à une sortie de crise ? "Une phrase pour tout résumer : 'On ne veut pas'. C'est ce que scandait, il y a quelques minutes seulement, la foule amassée à l'extérieur de la préfecture", explique Clothilde Séraphin de Guyane Première.

"Le gouvernement fait du saupoudrage" pour le collectif

"Le collectif Pou Lagwiyanne dékolé a annoncé qu'il faudra maintenir la mobilisation parce qu'il ne signera pas. Il n'est pas parvenu à un accord avec le gouvernement. Du point de vue du collectif, le gouvernement fait du saupoudrage", poursuit la journaliste. Le collectif réclame 2,5 milliards d'euros pour répondre tout de suite aux urgences, c'est plus que ce que propose le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne