DIRECT. Guyane : le ministre de l'Intérieur et la ministre des Outre-Mer sont arrivés sur place

Des manifestants à Cayenne, en Guyane, mardi 28 mars 2017.
Des manifestants à Cayenne, en Guyane, mardi 28 mars 2017. (JODY AMIET / AFP)

Les deux ministres vont tenter de trouver une issue à la crise qui paralyse le territoire français d'Amérique du sud depuis une semaine.

Le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl, et la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts sont arrivés, mercredi 29 mars, en Guyane, au lendemain du succès de la "journée morte" en Guyane qui a donné lieu à "la plus grosse manifestation jamais organisée" sur le territoire, de l'aveu même de la préfecture. Venus directement de Paris, les deux représentants du gouvernement sont arrivés en avion gouvernemental après 17 heures locales (22 heures à Paris), avant d'être héliportés vers Cayenne puis de rejoindre en voiture la préfecture vers 17h55 locales.

Pacte d'avenir. Les ministres de l'Intérieur et de l'Outre-mer doivent "poursuivre le dialogue avec tous les acteurs de la société civile" en vue de conclure un "pacte d'avenir" dont la signature "pourrait intervenir dans les meilleurs délais".

Manifestations historiques. Alors que 250 000 personnes vivent dans ce territoire d'outre-mer, la préfecture a comptabilisé mardi midi entre 8 000 et 10 000 manifestants à Cayenne et entre 3 500 et 4 000 à Saint-Laurent-du-Maroni, les deux plus grandes villes guyanaises.

Grève générale illimitée. Les manifestants demandent des moyens supplémentaires afin de lutter contre l'insécurité et de renforcer les secteurs de l'éducation, de la santé et de l'économie.

22h32 : D'après Les Echos, Mathias Fekl et Ericka Bareigts seraient en mesure de poser sur la table des négociations un pacte de développement de la Guyane de 4 milliards sur un peu moins de 10 ans. "L'équivalent de 400 à 500 millions d'euros par an", traduit l'un des négociateurs pour le quotidien économique. "Une chiffre néanmoins contesté par Matignon qui préfère d'abord discuter projet par projet", précisent Les Echos.

22h28 : Le ministre de l'Intérieur Mathias Fekl et sa collègue de l'Outre-mer Ericka Bareigts viennent d'atterrir en Guyane, où il est presque 17h30, selon notre journaliste Gaële Joly. Une conférence de presse est prévue dans une heure, au cours de laquelle devrait être annoncé un plan pour le territoire ultramarin.

21h33 : Si vous prévoyez de vous rendre en Guyane, sachez qu'Air France prévoit d'assurer demain la liaison Paris-Cayenne et le retour, malgré la grève générale qui bloque toujours des accès à l'aéroport.

21h19 : "On va s'asseoir à la table des négociations. Nous ne sommes pas des dictateurs. Nous allons écouter ce qui va se dire."

Un représentant du collectif des 500 Frères contre la délinquance a annoncé sur Guyane 1ère que celui-ci, en pointe dans le mouvement de grève en Guyane, allait participer aux négociations avec les deux ministres attendus sur place.

18h32 : Dans une allocution depuis Matignon, le Premier ministre a salué "l'esprit de responsabilité" des Guyanais, au lendemain de manifestations massives qui se sont tenues "dans le calme et la dignité". Les deux ministres, Matthias Fekl et Ericka Bareigts étaient à ses côtés, avant de s'envoler pour la Guyane.


(FRANCE TELEVISIONS)

17h29 : Les Guyanais l'ont rebaptisé "Chicago". Au "Village chinois", un quartier défraîchi des faubourgs de Cayenne, les dealers ont pignon sur rue et la violence est quotidienne. Pour franceinfo, la journaliste Gaële Joly s'y est rendue, avec un habitant du quartier. Lisez et écoutez son reportage ici.

16h42 : La Guyane tourne au ralenti, depuis deux semaines, jusqu'à l'arrêt complet, ces deux derniers jours, pour cause de grève générale illimitée. Reportage dans un hôtel familial, situé au centre de Cayenne.

12h29 : "Les conditions que j'avais énoncées lundi pour l'envoi d'une délégation de ministres sont réunies. Je leur ai demandé de se rendre dès aujourd'hui en Guyane. Les ministres de l'Intérieur et des Outre-mer seront en Guyane dans la soirée."

Le Premier ministre confirme que Matthias Fekl (Intérieur) et Ericka Bareigt (Outre-mer) partent pour la Guyane cet après-midi.

12h22 : "Dès vendredi dernier j'ai pris la décision d'envoyer en Guyane une délégation de haut niveau. Elle a conduit de nombreux entretiens et a œuvré sans relâche pour apporter des solutions concrètes (...) Il faut de la méthode, de la maîtrise, du respect."

Rien de nouveau dans le court discours de Bernard Cazeneuve, qui répète que son gouvernement s'active pour proposer une sortie de crise à la Guyane.

12h05 : Suivez en direct l'édition spéciale des "Témoins d'outre-mer" sur France Ô consacrée à la grève générale en Guyane

07h33 : Au lendemain de manifestations historiques, le ministre de l'Intérieur et la ministre des Outre-mer attendus aujourd'hui en Guyane. Matthias Fekl et Erika Bareigts doivent s'entretenir "avec tous les acteurs de la société civile", en vue de conclure un "pacte d'avenir" pour le territoire ultramarin. Suivez notre direct.

Des manifestants à Cayenne, en Guyane, mardi 28 mars 2017.(JODY AMIET / AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne