DIRECT. Guyane : le ministre de l'Intérieur et la ministre des Outre-Mer sont arrivés sur place

Des manifestants à Cayenne, en Guyane, mardi 28 mars 2017.
Des manifestants à Cayenne, en Guyane, mardi 28 mars 2017. (JODY AMIET / AFP)

Les deux ministres vont tenter de trouver une issue à la crise qui paralyse le territoire français d'Amérique du sud depuis une semaine.

Le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl, et la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts sont arrivés, mercredi 29 mars, en Guyane, au lendemain du succès de la "journée morte" en Guyane qui a donné lieu à "la plus grosse manifestation jamais organisée" sur le territoire, de l'aveu même de la préfecture. Venus directement de Paris, les deux représentants du gouvernement sont arrivés en avion gouvernemental après 17 heures locales (22 heures à Paris), avant d'être héliportés vers Cayenne puis de rejoindre en voiture la préfecture vers 17h55 locales.

Pacte d'avenir. Les ministres de l'Intérieur et de l'Outre-mer doivent "poursuivre le dialogue avec tous les acteurs de la société civile" en vue de conclure un "pacte d'avenir" dont la signature "pourrait intervenir dans les meilleurs délais".

Manifestations historiques. Alors que 250 000 personnes vivent dans ce territoire d'outre-mer, la préfecture a comptabilisé mardi midi entre 8 000 et 10 000 manifestants à Cayenne et entre 3 500 et 4 000 à Saint-Laurent-du-Maroni, les deux plus grandes villes guyanaises.

Grève générale illimitée. Les manifestants demandent des moyens supplémentaires afin de lutter contre l'insécurité et de renforcer les secteurs de l'éducation, de la santé et de l'économie.

Vous êtes à nouveau en ligne