Mayotte : pas de sortie de crise

FRANCE 3

Au lendemain de l'accord de principe négocié entre les élus, les collectifs citoyens et la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, les manifestants ont décidé de poursuivre la grève générale entamée il y a quatre semaines. Les explications d'Hakime Ali Saïd depuis Mayotte.

"Toujours pas de sortie de crise à Mayotte. Les barrages sont maintenus et la grève générale entamée il y a quatre semaines se poursuit. Une décision prise par les manifestants malgré l'accord de principe conclu avec la ministre des Outre-mer, Annick Girardin. Cet accord avait comme base la seule confiance entre l'État, les élus locaux et les leaders du mouvement de contestation", explique le journaliste Hakime Ali Saïd, en duplex depuis Mayotte. 

Un plan de développement économique et social

"Sans écrit, sans engagement financier, les manifestants sur les barrages l'ont tout simplement rejeté. Les Mahorais veulent réellement un plan de développement économique et social de leur île, le département le plus pauvre de France. Résulat : les barrages sont maintenus et la contestation continue", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne