Créations d'entreprises: hausse en trompe l'oeil ?

Hervé Novelli, secrétaire d\'Etat aux Petites et moyennes entreprises
Hervé Novelli, secrétaire d'Etat aux Petites et moyennes entreprises (© AFP - François Guillot)

Grâce au statut de l'auto-entrepreneur, les créations d'entreprises en France sont en légère hausse en août à +2,1%

Grâce au statut de l'auto-entrepreneur, les créations d'entreprises en France sont en légère hausse en août à +2,1%Grâce au statut de l'auto-entrepreneur, les créations d'entreprises en France sont en légère hausse en août à +2,1%

47.361 entreprises ont vu le jour en août contre 46.380 en juillet et la hausse atteint +73,9% de juin à août par rapport à la même période de 2008.

Des chiffres à relativiser. Le secrétaire d'Etat aux PME a reconnu que moins d'un auto-entrepreneur sur deux a déclaré une activité réelle au premier semestre pour un montant moyen de 4 200 euros.

Principal facteur de la hausse du mois d'août, la mise en place du nouveau statut, baptisé "auto-entrepreneur", qui, depuis le 1er janvier, permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou complémentaire. Outre l'accroissement des revenus, ce nouveau statut séduit grâce à des démarches très simplifiées.

De janvier à août, plus d'une création d'entreprise sur deux a été faite sous ce nouveau régime, ce qui correspond à 198.819 auto-entrepreneurs.

Sur les douze derniers mois, les croissances les plus fortes concernent les services aux ménages (+105,4%), l'information et les télécommunications (+78,9%), les activités de soutien aux entreprises (+63,7%), l'industrie (42,9%), l'enseignement-santé-action sociale (+41,8%) et le commerce (38,6%).

A l'inverse et selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes SFAC publiée le 7 septembre, les défaillances d'entreprises continuent de progresser en France et devraient approcher les 70.000 à la fin 2009, soit une hausse de 20% par rapport à l'an dernier.