Contrat naval géant : une bouffée d'oxygène pour DCNS

FRANCE 2

France 2 est allée sur les sites du constructeur de sous marins DCNS après que le groupe a remporté un contrat géant avec l'Australie.

Sur les sites du constructeur naval DCNS, les salariés affichent un grand sourire après l'annonce du contrat historique avec l'Australie. Ce matin, mardi 26 avril, a Nantes (Loire-Atlantique), dans l'un des sites français les plus importants du groupe, ce contrat qui devrait assurer du travail pour au moins six ans donne le sourire.

Aucune annonce d'embauche

En tout, des milliers de personnes au sein de l'entreprise et des sociétés sous-traitantes devraient être mobilisées. En France, quatre sites de production seront concernés par cette commande de sous-marins : Cherbourg (Manche), Brest (Finistère), Lorient (Morbihan) et Nantes (Loire-Atlantique). Pour eux, une charge de travail garanti, mais aucune annonce d'embauche. Au contraire, un plan de sauvegarde de l'emploi est en cours dans l'entreprise. Les syndicats espèrent qu'avec ce contrat record, la direction reverra son plan. La direction n'a pas fait d'annonce, mais elle sait que ce contrat assurera une bouffée d'oxygène à l'entreprise.

Vous êtes à nouveau en ligne