Consommation : la tarification en heures creuses est-elle vraiment avantageuse ?

FRANCE 2

La tarification en heures creuses n’est plus aussi intéressante qu’il y a quelques années à cause de la montée des prix de l’électricité. Mais EDF oublie de le signaler à ses clients.

Un ménage sur deux est abonné à la tarification heures pleines/heures creuses, une option censée être avantageuse pour le consommateur. Ce système a été créé en 1960 pour lutter contre la flambée des tarifs de l’électricité. Mais pour qu’il soit rentable, il faut que 50% de l’électricité d’un foyer soit consommée la nuit, contre 30% il y a 5 ans.

Une mauvaise affaire

Au lieu de profiter de tarifs très attractifs la nuit, en dehors des pics de consommation, l’écart entre les heures pleines et creuses s’est considérablement réduit. EDF reconnaît que la double tarification n’est plus aussi avantageuse, et prévient ses nouveaux clients, mais pas ceux qui sont déjà sous contrat. "Il ne faut pas laisser dormir ses contrats de fourniture d’énergie, il faut regarder régulièrement ses factures, analyser sa consommation", prévient Frédérique Fériaud, directrice du médiateur de l’énergie, une autorité publique indépendante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne