Consommation électrique : la formule heures creuses moins économique qu’auparavant

France 2

La formule heures creuses sur les contrats d’électricité serait de moins en moins avantageuse. Dans certains cas, elle ferait même gonfler la facture.

Près d’un Français sur deux est abonné à une offre d’électricité heures pleines/heures creuses. Mais pour 85% d’entre eux, cette option ne serait plus rentable. Pire, dans la moitié des cas, elle ferait même perdre des dizaines d’euros par an aux ménages selon le fournisseur d’électricité Plüm Énergie. Un comble pour une offre tarifaire conçue dans les années soixante afin de réduire les factures. En cause, l’augmentation du coût de l’électricité. Depuis 2016, l’écart de prix entre les heures pleines et les heures creuses s’est réduit. Autre explication : les habitudes de consommation ont changé.

Calculateur en ligne

Aujourd’hui, pour que cette formule reste avantageuse, il faudrait consommer 50 à 60% de son électricité pendant les heures creuses, contre 30% auparavant. Mais certains profils de consommateurs pourraient encore y trouver leur compte : ceux qui possèdent des appareils gourmands en énergie, comme une voiture électrique, un gros chauffe-eau ou encore une piscine. Un calculateur en ligne développé par le fournisseur Plüm Énergie permet à chacun de savoir si l’option heures creuses reste rentable en fonction de sa consommation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne